Les meilleurs sites de vente de cartouche

Les spécialistes   Les généralistes 



  

Alerte cartouches d'encre livrée avec les imprimantes HP Officejet J4580 multifonction

Les business models des fabricants de cartouches d’encre grand public est établi depuis des années: vendre le nombre le plus élevé d’imprimante à bas prix, afin de vendre un maximum de cartouches d’encre, par la suite: le business plan prévoit précisément que plus grand est le nombre d’imprimantes installées, plus élevé sera le nombre d’acheteurs de cartouches d’encre.

Mais, même en ayant cela en tête, on a toujours de mauvaises surprises: cela a été notre cas, en achetant une petite imprimante multifonctions en solde (82 euros contre 99 euros normalement), HP Officejet J4580 multifonction, par une beau samedi après midi dans un supermarché Carrefour de la banlieue de Chartres.

L’affaire a l’air alléchante: vu le prix et le nombre de fonctions offertes (fax, imprimante, scanner, photocopieur), trois choses sont claires:

  • l’imprimante aura une durée de vie limitée (deux à quatre ans au mieux)
  • elle n’est pas prévue pour réaliser un nombre de copie très élevé (contrairement à ce que l’on peut penser faire 100 
  • le coût d’impression par page sera relative élevé

Mais ma décision d’achat tient compte de tout cela: dans notre petite société, nous avons souvent besoin de 

Pas de problème d’installation, pas de problème d’utilisation: l’ergonomie de la HP Officejet J4580 multifonction est très correcte.

En revanche, mauvaise surprise deux semaines après l’achat: les cartouches d’encre sont déjà usées.

Renseignement pris, il s’agit d’une tactique délibérée du constructeur HP: mettre le moins d’encre possible dans les cartouches afin de revendre de nouvelles cartouches le plus vite possible.

Cette technique de vente, qui maximise la rentabilité de court terme, est malhonnête et anti écologique:

  • malhonnête, parce que HP sait parfaitement que les acheteurs s’attendent à trouver de véritables cartouches dans leur imprimante et non des cartouches à moitié remplies,
  • anti écologique, d’abord parce que HP pourrait fabriquer des imprimantes qu durent deux fois plus longtemps à quantité de matière première équivalent
  • anti écologique, parce qu’il faut remplacer l’imprimante tous les deux, trois ou quatre ans,
  • anti écologique, parce que si l’imprimante dure plus de quatre, il faudra de toute facon en changer parce que les cartouches d’encre seront difficiles à trouver,
  •  anti écologique enfin, parce que HP a fabriqué des cartouches d’encre, les aura fait venir d’Asie vers l’Europe, qui ne sont qu’à moitié pleine.

Au final, non seulement le consommateur est floué, mais en plus, le bilan écologique est catastrophique: l’empreinte écologique (émissions de CO2, coût de recyclage) des cartouches d’encre est maximum, l’empreinte écologique des imprimantes est maximale (car elles durent peu de temps).

Il existe de nombreuses autres techniques de stimulation des ventes qui sont plus efficace, plus durables et construisent une véritable relation de confiance avec le fabricant mais la vision de court terme couplée à une absence d’amour du produit des cadres d’HP, aboutissent à des absurdités commerciales:

  • fidélisation minimum ou coût d’acquisition maximum de nouveaux clients
  • défiance maximale des consommateurs floués et refloués
  • une analyse de rentabilité de long terme démontre que les budgets marketing explosent au fure et à mesure que la confiance dans l’entreprise s’érode.

 Pour plus d’information sur l’impact de l’informatique sur l’environnement et les démarches de développement durable, voir la rubrique "Ordinateurs" de 24pm écologie et environnement